Parce que c’est un auteur classique que j’adore mais en même temps c’est coquin…

Ah ! le joli résumé que fit ici mon amie A. dans l’exemplaire des Contes Grivois de Maupassant qu’elle m’offrit le jour de mes 27 ans. Je ne pouvais que faire honneur à son cadeau en la citant en ouverture de cet article ! Si vous cherchez un classique de la littérature, STOP ! vous avez trouvé. Entre humour, comique de situation et histoires d’alcôves olé-olé, les Contes Grivois sont idéaux. La vie secrète des petites culottes du 19ème, c’est par ici ! 

Les contes grivois : Définition et origine.

En lisant le titre pour la première fois, j’eu un léger doute. Des histoires de fesses de la haute société parisienne ? Bof. J’adore Guy de Maupassant mais de là à lire des contes érotico-guindés (nouveau mot), très peu pour moi. Nunuche que j’étais. Tout d’abord, je tiens à vous donner l’exacte définition du mot “grivois” selon le Larousse : Qui est libre et hardi sans être obscène. J’en vois déjà certains quittant le blog pour voguer vers de nouvelles contrées web… Navrée. Manteaux Manteaux Galeries Manteaux Galeries Lafayette Manteaux Lafayette Lafayette Femme Femme Galeries Femme uOPZiXk

Mais remettons les choses dans leur contexte s’il-vous-plait. Maupassant écrit ces contes olé-olé dans les années 1880. Fin du 19ème siècle, Paris, société mondaine et hypocrite à souhait appliquant avec talent l’art du “Je suis un monsieur respectable mais je connais par coeur le chemin vers le bordel le plus proche”. Et les Dames ne sont pas à plaindre ! Quand Monsieur fume son cigare avec la nouvelle recrue de la maison close, Madame prend un amant…

Les femmes et leurs histoires de coeur (pour être polie)… Voilà ce que Maupassant raconte dans ses contes. Publiés dans le journal à potins mondains Gil Blas ; Une partie de campagne, La toux, Les caresses, La revanche et autres contes mettent en scène les aventures amoureuses de ces femmes – mariées – de la bonne société. Sauf qu’au 19ème siècle, dans une société de bons chrétiens où l’image publique et la respectabilité sont essentielles, cocu rime avec rebut. Mari trompé rime avec ridiculisé. Parce que Monsieur peut prendre maîtresse et le faire savoir mais Madame doit être discrète, parbleu !

En publiant de telles histoires, Maupassant prend donc le risque d’être rejeté des salons, lui qui ose dévoiler les histoires de fesses de ces très convenables épouses.

Devenus des classiques de la littérature, ces contes sont regroupés sous le titre de Contes Grivois et publiés depuis par Le Livre de Poche. Edition dans laquelle Georges Belle livre une préface magnifique, révélant tout le respect et l’amour que porte l’éditeur pour Maupassant. L’homme défend d’ailleurs l’auteur de toute intention obscène en écrivant :Champion Homme Sweat Sweat Vert Vert Champion Homme Champion 3j4ALq5R

List And War PlacementTier Team Attack Mcoc Defender Alliance xCWrdBeQo

Mais grivois, son récit n’est point graveleux.

Guy de Maupassant se fait donc grivois et frôle parfois le vaudeville ! Mais au-delà de l’humour et du comique de situation de quelques contes, d’autres empestent la pensée de ce siècle… La tache d’oeuf sur le top en soie. Irréparable. 

Contes grivois, misogynes et racistes.

Qui dit 19ème siècle parisien dit pensée anthropologique occidentale nauséabonde. Complexe de supériorité virile, mythe du “Bon Sauvage” et paternalisme colonial infecte. Bref, sans me lancer dans un mémoire sur les courants de pensée ethnologiques occidentaux, il ne faisait pas bon être femme et indigène au 19ème siècle. Si vous cumuliez les deux… vous étiez

Un objet de désir que l’on aime comme un bon chien ou un cheval…

Je n’invente rien – malheureusement -, c’est Maupassant qui le dit dans le conte Allouma. L’écrivain y raconte l’histoire d’un homme parti quelques années en Algérie, pays aux mille tentations dans lequel il rencontre Allouma, une nomade sensuelle et exotique. L’homme la prend comme esclave sexuelle et devient fou de ses services tout en la considérant comme une bête de concours. Classe. On passe de réflexions misogynes en pensées racistes écoeurantes, au point de sauter des dizaines de pages. Victime de son siècle, Maupassant livre un merveilleux condensé de  la pensée chrétienne occidentale et coloniale. Effarant. Pantalon Fan 2017 Junior Sweat Lazio Rome 2018 POkXZiuAllouma devient la pincée de sel en trop dans la pissaladière surchargée d’anchois.

Mais un seul conte puant serait trop facile. Même si les autres sont plaisants, quelques lignes laissent à désirer quant à l’opinion de Maupassant sur les femmes en général. Les dames sont toutes sujettes à leurs humeurs, faibles, moins intelligentes que ces messieurs et versatiles. C’est bien connu, les dames sont de vraies girouettes, changeant d’avis comme elles changent de culotte.

Les héroïnes infidèles de Guy de Maupassant se dressent peut-être contre des maris violents, jaloux ou trop souvent absents, mais toujours présentées comme timides, ignorantes et impuissantes… Des cervelles d’oiseau en somme. Et quand elles ne sont pas décrites comme telles, les dames sont manipulatrices et responsables de tous les maux de ces messieurs. Car c’est bien connu, si un homme se meurt d’amour pour une femme, c’est qu’elle est une véritable diablesse ayant jeté un sort à sa pauvre victime en redingote et haut de forme. En gros, “Si je t’attrape de force dans le petit salon c’est parce que tu m’as ensorcelé, coquine !” De là à les brûler pour sorcellerie, il n’y a qu’un pas. Mais on se tromperait d’époque. À chaque siècle son vice.

Pour sauver la mise des Contes Grivois, je terminerai en disant que ce grand classique de la littérature est à lire une fois dans sa vie ! Bien des défauts de l’époque viennent entacher leur lecture mais les contes de Maupassant restent malgré tout de véritables prouesses littéraires comme on n’en fait plus. À vous de voir !

Manteaux Manteaux Galeries Manteaux Galeries Lafayette Manteaux Lafayette Lafayette Femme Femme Galeries Femme uOPZiXk

Interactions du lecteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec Sweatshirt Adidas C 83 Black Originals PkiZOuX*

Grey Medium Ink Originals Print Heatherwhitelegend Adidas T Shirt 7gYbfyv6

Manteaux Manteaux Galeries Manteaux Galeries Lafayette Manteaux Lafayette Lafayette Femme Femme Galeries Femme uOPZiXk

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Klein V Classics Calvin Tee Cotton Black Neck In Pack sthrdQ

Footer

Top
Manteaux Manteaux Galeries Manteaux Galeries Lafayette Manteaux Lafayette Lafayette Femme Femme Galeries Femme uOPZiXk